Vivez les festivals de l'été
Tourisme
19 décembre 2014

Pôle résidentiel, touristique et golfique de Tosse : la concertation est lancée

Le comité consultatif s'est réuni pour la première fois vendredi à Seignosse pour lancer la concertation sur ce projet d'ampleur dont on saura s'il verra le jour en janvier 2016.
1636 vus
© S. Zambon | Dpt 40© S. Zambon | Dpt 40

Autour de la table du pôle culinaire Macs de Seignosse, ils étaient une vingtaine d'acteurs économiques, touristiques, sportifs, agricoles au côté des élus locaux et des représentants de l'Etat. Seuls manquaient à l'appel les associations environnementales malgré l'invitation. Une politique de la chaise vide déplorée par le président de la communauté des communes Macs, Eric Kerrouche pour qui « la voix des absents est toujours un problème » alors que le fait de proposer une concertation un an avant la décision de lancer ou pas l'enquête publique « marque une vraie volonté de discussion et de coproduction du projet ».

Après avoir rappelé l'origine de l'idée soutenue par la Fédération française de golf à la recherche de nouvelles infrastructures pour la Ryder Cup 2018 à Guyancourt (Yvelines), Henri Emmanuelli a souligné que le tourisme avec ses 20.000 emplois est sur le secteur l'activité qui produit le plus d'emplois. « On créé des projets pour créer de l'emploi » dans un département qui compte 30.000 chômeurs, a-t-il dit. Une façon aussi de « désaisonnaliser l'emploi », a ajouté le maire de Vieux-Boucau Pierre Froustey, la mission locale et Pôle emploi insistant aussi sur des emplois stables et durables à venir grâce au projet (600 sur 10 ans).

Concernant la protection de l'environnement, le président du Conseil général a souligné que ce qui est mis en défrichement est toujours compensé, parfois surcompensé. Dans les premières esquisses des trois parcours (2x18 trous,1x9 trous), a d'ailleurs déjà été sanctuarisé un corridor d'intérêt faunistique lors des pré-études environnementales. Quant aux critiques dénonçant un projet pharaonique pour une minorité de golfeurs, M. Emmanuelli a répondu que la partie immobilière du projet concerne aussi le logement social et l'accès à la propriété pour les gens du coin. Ainsi sur les 250 millions d'euros d'investissements prévus, 63% seraient consacrés à l'habitat résidentiel et touristique, et seulement 7,5% au complexe golfique.

Désireux d'attirer de nouveaux touristes, le député a ajouté qu'« on ne crée pas de golfs juste pour les Landais ! », rejoint en ce sens par Michel Lalanne du Comité départemental du tourisme et Marcel Cabannes du Comité départemental de golf qui ont noté le manque de parcours de qualité pour appâter une clientèle étrangère au fort pouvoir d'achat. Car malgré le temps qui n'est pas celui de la Floride, « on peut ici jouer toute l'année grâce à des sols filtrants et sablonneux dont il faut profiter », a assuré Hervé Bouyrie, maire de Messanges et vice-président du Conseil général en charge du tourisme.

L'Etat par la voix du sous-préfet ainsi que la région ont dit leur volonté de faciliter le projet. Pour Philippe Jacquemain (Chambre de commerce et d'industrie), il est même « capital de développer de telles structures pour le tourisme et le thermalisme ». Tout en montrant quelques inquiétudes, Jean-Marc Benquet de la Chambre d'agriculture voit aussi plutôt le projet de manière positive, mis en parallèle avec le développement de l'agrotourisme.

Le comité consultatif désormais installé avec une charte du dialogue territorial pour suivre le processus de concertation tout au long de l'année, des ateliers thématiques vont démarrer mi-janvier sur quatre thèmes : développement économique-tourisme-emploi, urbanisme-habitat-environnement-agriculture, sport-éducation-jeunesse-culture, et innovation. Un « garant de la concertation » sera par ailleurs nommé pour certifier que l'ensemble des avis seront pris en compte, entre écoute et transparence.

Cette année de dialogue ne sera « pas un long fleuve tranquille », a reconnu le maire de Tosse Jean-Claude Daulouède, mais « ce projet mérite d'être étudié » et « il faut que chacun participe à sa construction ».

A suivre sur http://dialogue-territorial-tosse.fr/

COMMENTAIRES

 

ARTICLES LES PLUS LUS

Tourisme 26 janvier 2017

Le tracé landais de La Scandibérique à...

Tourisme 12 juillet 2018

Le moulin de Bénesse-Lès-Dax, le seul...

Tourisme 31 mai 2018

Vélolandes en piste

Tourisme 12 novembre 2015

Projet de Tosse : le dialogue avec le...

Tourisme 09 octobre 2014

Le pôle touristique de Tosse prend son élan

Tourisme 28 avril 2016

Année 2015 record pour le tourisme dans les...

Tourisme 19 décembre 2014

Pôle résidentiel, touristique et golfique...

Tourisme 26 juin 2014

Hervé Bouyrie : « Vers un tourisme de...