Sécurité sur les routes départementales | Soyez zen, ralentissez
Société
09 juillet 2018

Ouvrir les portes aux jeunes handicapés

Zoom sur l'insertion à l'Institut médico-éducatif (IME) du Centre départemental de l'enfance.
1963 vus
© S. Zambon | Dpt40© S. Zambon | Dpt40

Zoom sur l'insertion à l'Institut médico-éducatif (IME) du Centre départemental de l'enfance.

Il est loin le temps où les établissements accueillant des jeunes handicapés mentaux étaient repliés sur eux-mêmes. Dans les Landes, ces jeunes « s'intègrent de plus en plus dans la vie de la cité et c'est intéressant pour tout le monde », se félicite Catherine Martin, cadre supérieur à l'Institut médico-éducatif (IME) à Mont-de-Marsan. Ce printemps, une vingtaine de pensionnaires de l'atelier espaces verts ont ainsi contribué à la réussite du Trail de l'association les Coureurs du Pignada à Pontonx. Débroussaillage du parcours, nettoyage des chemins, balisage... de quoi les sensibiliser au respect de la nature tout en les impliquant dans l'organisation d'un événement sportif.

Appel aux entreprises et associations

Et les actions, hors structure de l'IME qui accueille 87 jeunes de 12 à 20 ans à déficience intellectuelle légère et moyenne avec troubles associés, s'égrènent tout au long de l'année, du nettoyage des plages avec l'association de surf de Saint-Perdon à l'entretien de la chatterie de la SPA de Saint-Pierre-du-Mont et au lavage hebdomadaire des boxes des chevaux du domaine de Bargues à Luc Bardez où ils effectuent aussi des travaux de peinture. Des jeunes ont également entretenu deux ou trois fois par an les haies d'un restaurant proche de l'IME, en échange d'un repas offert sur place.
Au même titre qu'avec le sport adapté entre handicapés et valides, « on favorise ainsi l'assemblage, la tolérance, c'est une victoire pour tous », selon Mme Martin qui souhaiterait développer ces activités à but d'insertion professionnelle avec d'autres entreprises et associations. « On est ouvert à d'autres demandes car ce qui nous intéresse, c'est d'amener ces jeunes vers l'extérieur, au milieu de tous ». Un principe qui se décline bien sûr aux activités sportives et culturelles, comme autour du cirque à Aire-sur-l’Adour ou lors d'ateliers d'expression corporelle en partenariat avec le Conservatoire des Landes.

COMMENTAIRES

 

ARTICLES LES PLUS LUS

Société 17 mai 2017

Henri Emmanuelli, immortel à l’Assemblée...

Société 27 septembre 2018

Les Jardins de Nonères essaiment dans le...

Société 01 décembre 2016

Le Village Landais Alzheimer prend forme

Société 06 décembre 2017

Enfant prodige battue devenue médecin de la...

Société 06 octobre 2016

L'Institut du thermalisme de Dax
au...

Société 15 novembre 2017

« La Petita Moleta », l’insertion se met...

Société 20 octobre 2016

Menus 100 % landais au collège de Tartas...

Société 22 mars 2018

Hommage à Henri Emmanuelli un an après sa...