Village Landais Alzheimer
Société
18 mars 2019

Orientations budgétaires : priorité aux solidarités sociales et territoriales

Plan « Bien vieillir dans les Landes », investissements en hausse avec déploiement accéléré de la fibre optique, effort soutenu à l'éducation, budget participatif : le Département déploie de nouvelles politiques de solidarité utiles aux Landais dans un contexte...
671 vus
© S. Zambon | Dpt40© S. Zambon | Dpt40

Plan « Bien vieillir dans les Landes », investissements en hausse avec déploiement accéléré de la fibre optique, effort soutenu à l'éducation, budget participatif : le Département déploie de nouvelles politiques de solidarité utiles aux Landais dans un contexte de baisse des dotations de l'Etat.

Pour faire face au défi sociétal majeur du vieillissement de la population (30 000 Landais dépendants à l'horizon 2050 contre 17 000 en 2015), le Conseil départemental souhaite renforcer sa politique en direction des personnes fragilisées, en engageant un plan « Bien vieillir dans les Landes ». Il s'agit notamment de « renforcer les moyens d'accompagnement des personnes âgées » et « d'améliorer les conditions de travail des personnels en établissement ou à domicile », a indiqué Xavier Fortinon. Car, a souligné le Président de l'Assemblée landaise, « dans les Ehpad, qui manquent de personnels, la charge de travail s’accroît au détriment de la qualité relationnelle avec des résidents, de plus en plus nombreux, de plus en plus âgés et qui demandent de plus en plus d’accompagnement » et « la situation ne s’est pas améliorée avec la fin des contrats aidés. L’Etat doit prendre ses responsabilités pour améliorer le taux d’encadrement dans les établissements ».

Prime de 100 € pour des agents des CIAS

Aussi, même si dans les Landes, ce taux est supérieur à la moyenne nationale (0,67 équivalent temps plein par pensionnaire, contre 0,56), il s'agit, par des moyens supplémentaires, de « faire en sorte d'atteindre un ratio équilibré se rapprochant de 0,7 sur tout notre territoire », a précisé Paul Carrère, Vice-président à la Solidarité. Côté aide à domicile où les métiers doivent aussi être revalorisés pour devenir attractifs, une étude va être lancée afin d'aboutir à une contractualisation avec les structures gestionnaires de services pour renforcer les moyens et donc le taux d’encadrement là où c’est nécessaire. L'objectif est aussi que les agents des CIAS intervenant à domicile puissent bénéficier d'une prime annuelle de 100 € pour compenser les pertes de pouvoir d'achat liées aux dépenses en carburant.

A tout cela, s'ajoute en parallèle, la généralisation au printemps du dispositif « XL Autonomie- Vivre à domicile » dans les Landes, alliant technologies et accompagnement humain avec la Poste, entre téléassistance, tablette simplifiée, chemin lumineux automatique la nuit ou portage mensuel de médicaments. Pour en bénéficier, le reste à charge sera de seulement 15 € pour les usagers les plus dépendants (GIR 1 à 4).

Couvrir 100 % du territoire en très haut débit

Solidarité sociale donc, mais aussi solidarités territoriales à travers notamment le déploiement accéléré de la fibre optique, a insisté M. Fortinon : en faisant appel aux opérateurs privés en complément du plan mis en œuvre par le Sydec, l’objectif est de « couvrir 100 % du territoire en très haut débit avec la construction de 206 000 prises en réseau optique d’ici 2023 dont près de la moitié d’ici 2021 ». Une ambition marquée aussi par les aides à la revitalisation des centres-villes et centre-bourgs (1 M€) ou par la construction de davantage de logements sociaux.

Et comme l'avenir du territoire passe par la jeunesse, les politiques en faveur de la réussite éducative seront poursuivies : rénovation et construction de collèges (celui d’Angresse ouvrira ses portes en 2020), chaire bois en lien avec Agrolandes, bourses départementales, gratuité des transports scolaires pour une économie moyenne de 100 € par enfant et par an, prix unique de la cantine (2,70 € le repas pour un coût de production moyen de 6,60 €).

Taxe foncière : +44 €/an

Mais dans un contexte d'incertitude sur la réforme de la fiscalité locale, et de baisse continue des dotations de l'Etat tandis que les dépenses sociales obligatoires (APA, RSA, Mineurs non accompagnés...) continuent d'augmenter sans une juste compensation, un effort fiscal va être demandé aux Landais après des années de pause. La taxe sur le foncier bâti devrait ainsi passer de 14,76 % à 16,97 %, soit en moyenne « une hausse de 44 € par an pour les propriétaires, moins de 4€  par mois », exception faite des 7 111 propriétaires de condition modeste, qui sont exonérés, a expliqué M. Fortinon. « Cela placera toujours le Département des Landes parmi les deux départements de Nouvelle-Aquitaine ayant la taxe foncière la plus faible, 18 % en-dessous de la moyenne régionale », a précisé Dominique Coutière, Vice-président délégué aux Finances. De quoi apporter une recette supplémentaire de 10,8 M€, qui servira notamment au paiement de la contribution du gouvernement estimée à 3 M€, une pénalité pour avoir dépassé l'objectif « irréaliste » assigné en matière de dépenses de fonctionnement. « Fallait-il plutôt couper dans les budgets à l'instar du gouvernement qui sabre dans les dépenses de l'hôpital public ou les aides sociales ? Evidemment non ! », a fait valoir Gabriel Bellocq pour la majorité PS, car « nous savons que les Landais apprécient nos politiques publiques ». Il est d'ailleurs question de rehausser les investissements landais de 5 M€ en 2019 (de 110 à 115M€), car, pour le président Fortinon, « un territoire qui investit est un territoire qui prépare son avenir ».

 

ARTICLES LES PLUS LUS

Société 17 mai 2017

Henri Emmanuelli, immortel à l’Assemblée...

Société 27 septembre 2018

Les Jardins de Nonères essaiment dans le...

Société 01 décembre 2016

Le Village Landais Alzheimer prend forme

Société 06 décembre 2017

Enfant prodige battue devenue médecin de la...

Société 06 octobre 2016

L'Institut du thermalisme de Dax
au...

Société 15 novembre 2017

« La Petita Moleta », l’insertion se met...

Société 20 octobre 2016

Menus 100 % landais au collège de Tartas...

Société 22 mars 2018

Hommage à Henri Emmanuelli un an après sa...