Sécurité sur les routes départementales | Soyez zen, ralentissez
Société
20 octobre 2016

Menus 100 % landais au collège de Tartas avec Agrilocal40

Elus et producteurs locaux ont déjeuné au collège de Tartas jeudi dernier, pour valoriser les circuits courts via une nouvelle plate-forme internet
3547 vus
© S.Zambon | Dpt40© S.Zambon | Dpt40

Sur les plateaux repas des collégiens comme des élus et producteurs locaux venus déjeuner pour l'occasion, les potimarrons en velouté sont de David Loubère à Meilhan, les gésiers de Dupérier à Souprosse avec une salade assaisonnée par Adour Proteoïl. Ici, le poulet rôti fermier bio vient de chez Lollivier à Rion, les légumes des Fruitiers de Chalosse à Habas et le yaourt de la ferme Bernadotte de Parleboscq... pour un menu exceptionnel 100 % landais, créé grâce à la plate-forme de mise en relation entre producteurs locaux et restauration collective publique, Agrilocal40.
En accueillant les convives avec le principal Thierry Vergnac, le maire de Tartas Jean-François Broquères, a salué la percée des circuits courts dans les mentalités : « ce sujet n'est pas une mode mais une tendance lourde et l'alimentation devient un acte très politique ».

Des prix sans intermédiaires

Si avec 630 repas servis quotidiennement ici, il n'est pas encore possible économiquement de préparer à manger local tous les jours, Odile Lafitte a aussi souligné la qualité des produits landais : « les mettre dans l'assiette de nos enfants est un défi que l'on se doit de relever » pour l'apprentissage du goût mais aussi pour valoriser le travail des cuisiniers et soutenir nos producteurs, selon la vice-présidente du Conseil départemental à l'agriculture, qui voit le réseau atteindre sa vitesse de croisière d'ici 4 ou 5 ans.
Pour les producteurs en tout cas, passer par les enfants est essentiel pour espérer faire bouger les lignes. Faisant le parallèle avec la démarche sur la gestion des déchets à l'école qui a réussi à sensibiliser les jeunes puis leurs parents à la maison, Dominique Lollivier, producteur de poulets bios, voit dans ces évolutions, une petite victoire pour l'avenir : si ça marche bien, « ça pourra aussi donner envie à des jeunes de s'installer voyant qu'il peut y avoir de nouveaux débouchés ». Car pour les agriculteurs, ce retour des circuits courts « est dans le panel des solutions pour notre viabilité économique : on peut négocier les prix sans intermédiaire pour des prix rémunérateurs qui nous permettent de vivre », a abondé Christophe Mesplède, producteur à Lesgor et responsable au Modef (syndicat d'exploitants familiaux).
Le modèle Agrilocal a été développé dans la Drôme et le Puy-de-Dôme en 2013 avant d'essaimer un peu partout. Testé par le Conseil départemental depuis début 2016 en pays tarusate (collèges, maisons de retraite...), ce système est aujourd'hui disponible dans toutes les Landes. Même les acheteurs privés (hôtels, restaurants, villages de vacances…) pourront passer commande, à partir de janvier prochain, sur ce site gratuit qui répertorie aujourd'hui 220 produits (fruits, légumes, viandes, truites...) via 55 entreprises et producteurs landais.

Plus d'infos www.agrilocal40.com

COMMENTAIRES (2)

Réponse à Semisens

Madame, Monsieur, Il est fait suite à votre message dont vous remercions.
En lien avec les collèges qui assurent la gestion du service, le Département est attaché à ce que les jeunes landais bénéficient d’un repas de qualité, ceci pour un cout accessible ; le tarif du repas pour 2017 a ainsi été maintenu au niveau de 2016 (2,70 € sur la base d’un forfait annuel 4 ou 5 jours par semaine).
La collectivité a également pour objectif de favoriser le recours aux produits locaux, ce qui peut permettre de consolider voire de développer les filières agricoles landaises.
Aussi, suite à l’expérimentation de démarche Agrilocal40 dans le Pays Tarusate, il a été décidé d’ élargir le périmètre d’utilisation à l’ensemble des Landes, ceci pour tous les acheteurs publics (écoles, maisons de retraite, lycées,…).
Département des Landes
Bonsoir, ravi de lire que les collégiens de Tartas pourront voir leurs plateaux repas remplis de bon produits de chez nous ...chez nous là en l' occurrence de la Chalosse toute proche avec de nombreux producteurs ! Mais dans notre coin du Sud des Landes , à Tyrosse précisément peut-on espérer voir les plateaux de nos collégiens eux aussi bien remplis de produits issus des Producteurs locaux ...? Je teins à signaler quand même que la qualité des repas y est très correcte ! Faire travailler les producteurs locaux sans de trop divers et nombreux intermédiares est positif , d' autant que nos chers collégiens auront de la qualité dans leurs assiettes . La santé de nos étudiants et celle des Producteurs ...n' en sera que renforcée avec nos produits " made in LANDES " Bien à vous
semisens
 

ARTICLES LES PLUS LUS

Société 17 mai 2017

Henri Emmanuelli, immortel à l’Assemblée...

Société 01 décembre 2016

Le Village Landais Alzheimer prend forme

Société 06 décembre 2017

Enfant prodige battue devenue médecin de la...

Société 06 octobre 2016

L'Institut du thermalisme de Dax
au...

Société 20 octobre 2016

Menus 100 % landais au collège de Tartas...

Société 15 novembre 2017

« La Petita Moleta », l’insertion se met...

Société 22 mars 2018

Hommage à Henri Emmanuelli un an après sa...

Société 31 janvier 2018

« Village Alzheimer » : premier coup de...