Budget Participatif Citoyen des Landes
Société
06 juin 2019

Les bénévoles du Village Alzheimer / épisode 2

Ils seront bel et bien essentiels à la bonne marche du Village Alzheimer qui parie sur une toute nouvelle forme de prise en charge des personnes atteintes de la maladie. Pour accompagner les 120 futurs résidents et les aider à poursuivre autant que possible leur vie d'avant dans l'enceinte dacquoise, 120 bénévoles...
60 vus
© Sébastien Zambon | Dpt40© Sébastien Zambon | Dpt40

Ils seront bel et bien essentiels à la bonne marche du Village Alzheimer qui parie sur une toute nouvelle forme de prise en charge des personnes atteintes de la maladie. Pour accompagner les 120 futurs résidents et les aider à poursuivre autant que possible leur vie d'avant dans l'enceinte dacquoise, 120 bénévoles -pourquoi pas vous?- sont actuellement recrutés et formés. Témoignages.

Durant la formation, c’est Patrice Fernandez, de la Ligue de l'Enseignement, qui vient à la rencontre des participants pour évoquer le cadre dans lequel s’exerce le bénévolat et ce que cet engagement implique. « Sens, utilité et plaisir, ce sont les mots-clés de la réussite d’une action bénévole », souligne-t-il. Le bénévolat est avant tout un engagement moral encadré toutefois règlementairement. Les participants repartent avec les idées plus claires sur la manière dont ils pourront exercer leur action au cœur du Village. « Avant tout, c’est le plaisir qui prévaut, tant pour les résidents que pour les bénévoles qui les accompagneront ! », souligne Florence Laudouar en conclusion.

A 82 ans, Josette Cormier, bon pied bon œil, a déjà prévu de venir faire chanter les résidents avec ses amis de la chorale Entre deux chants : « les Amants de Saint-Jean, la Dacquoise... des chants anciens ou modernes car chanter c'est vivre ! Et je suis sûre que les gens du Village auront aussi des chants à nous apprendre ! ».

 
Sa maison dacquoise, Alexandre de la Biche l'a achetée, il y a quelques années, à un homme décédé depuis de la maladie d'Alzheimer. De l'étage, il voit presque les travaux de la Bastide avancer. Alors quand tout sera fini, le jeune photographe projette de s'y rendre une fois par semaine pour développer des projets artistiques avec les résidents.


 

Le bénévolat : Sens, utilité et plaisir

A l'Association des chiens visiteurs, elles sont déjà nombreuses à avoir fait la formation, comme Martine, Paule, Marinette, ou encore Audrey Dejean qui a vu sa grand-mère atteinte de la maladie : « je vois le bonheur et la communication que peuvent apporter les animaux sans faire de thérapie. Juste en les amenant, les gens parlent plus facilement et s'ouvrent, voilà pourquoi ça nous fait plaisir d'intervenir ». D'autres bénévoles participent à la rédaction de la Gazette du Village Alzheimer avec les jeunes du Lycée professionnel agricole de Mugron.
Des associations sportives et culturelles dacquoises s'intéressent aussi de près au Village, à l'image de la JAD. Le président du club omnisports, Yannick Garcia, a proposé que l'ensemble des associations locales puissent aller sur place pour offrir, à tour de rôle, une animation à un moment ou un autre de l'année. « Sans entrer dans la pathologie des patients, avec le nombre d'associations qui existent sur le territoire, on doit pouvoir, par un calendrier bien établi, proposer des choses ludiques et récréatives sur au moins 200 jours dans l'année, sans que cela ne coûte rien », parie ce dirigeant de Santé Services Dax qui y verrait bien des démonstrations d'escrime, des répétitions de la batterie-fanfare ou des animations danse.

 

 On a besoin de vous tous pour nous aider.
à faire avancer la perceprtion et l'image,
de cette maladie qui touche à l'intime,
Ce village est un immense espoir.

Marie Sarazin  
Professeur de neurologie à l'université Paris-Descartes  
 

Devant un parterre de famille de malades, de bénévoles et de professionnels de santé réunis à l'Atrium de Dax début mars pour des conférences-débats avec l'Association de Recherche Castillon, Marie Sarazin, professeur de neurologie à l'université Paris-Descartes, expliquait : « toutes les activités dans lesquelles le patient va être porteur, actif, sont extrêmement importantes car valorisantes. On a besoin de vous tous pour nous aider à faire avancer la perception et l'image de cette maladie qui touche à l'intime. Ce Village est un espoir immense ».

A suivre…


Envie de vous engager ?
Pour toute question, contactez Florence Laudouar, coordinatrice animation et bénévolat du Village Alzheimer : 05 58 51 83 59 ou florence.laudouar@mlph.fr

 

ARTICLES LES PLUS LUS

Société 17 mai 2017

Henri Emmanuelli, immortel à l’Assemblée...

Société 27 septembre 2018

Les Jardins de Nonères essaiment dans le...

Société 01 décembre 2016

Le Village Landais Alzheimer prend forme

Société 06 décembre 2017

Enfant prodige battue devenue médecin de la...

Société 06 octobre 2016

L'Institut du thermalisme de Dax
au...

Société 15 novembre 2017

« La Petita Moleta », l’insertion se met...

Société 20 octobre 2016

Menus 100 % landais au collège de Tartas...

Société 22 mars 2018

Hommage à Henri Emmanuelli un an après sa...