Entre ciel, terre et mer
Société
01 décembre 2016

Le Village Landais Alzheimer prend forme

Le projet initié par Henri Emmanuelli et porté par le Département en lien avec de nombreux partenaires se précise. C’est un cabinet montois, en liaison avec une agence d'architectes danois, qui planche sur la conception de ce village inédit, qui sera implanté à Dax.
4081 vus
Intention architecturale du Village landais Alzheimer - ©Nord Architects / Champagnat&Grégoire Architectes - Infographie : LuxigonIntention architecturale du Village landais Alzheimer - ©Nord Architects / Champagnat&Grégoire Architectes - Infographie : Luxigon

Pour cette première en France inspirée d'un modèle hollandais, l'idée dans la conception globale était de « sortir de l'image de l'établissement hospitalier pour que les malades se sentent le plus possible à la maison », résume Nathalie Grégoire, du cabinet d'architectes de Mazerolles choisi pour mener à terme ce projet en partenariat avec l'agence Nord Architects de Copenhague.

Dans ce village d'un nouveau genre de 10 000 m2 clôturés, la place centrale avec son auditorium, sa brasserie, sa supérette et son salon de beauté, aura des allures de bastide landaise : arcades en béton sur un rez-de-chaussée aux façades vitrées et étages de différentes hauteurs aux structures et bardages en pin des Landes. Pour ces malades de la mémoire, « on a travaillé sur du traditionnel et des environnements connus plutôt qu'une architecture extravagante », poursuit l'associée de Bernard Champagnat.

Balades sécurisées

Dans chacun des quatre quartiers d'habitations, quatre maisonnées pour sept à huit résidents seront construites autour d'une place intérieure, lieu d'échanges et d'activités physiques. Un espace commun chaleureux avec salon, salle à manger et cuisine complétera ces habitations où des petites routines seront recréées comme le ramassage journalier du linge. Au centre de ce grand terrain arboré situé rue Pascal Lafitte à Dax, des bassins protégés offriront des balades libres sécurisées avec non loin, une zone potagère participative.

La difficulté dans la conception est de prévoir tout au maximum et d'anticiper les besoins des patients qui vivront dans ce domaine. « On travaille avec France Alzheimer et un ergonome spécialiste du sujet qui nous apportent des conseils précieux », souligne Nathalie Grégoire. Ainsi a-t-il mieux valu éviter les grands couloirs et les culs-de-sac pour réussir à attirer les malades vers des espaces communs où seront présents des personnels soignants qui pourront avoir un œil partout.

A noter : Aux côtés de la centaine de professionnels médico-sociaux qui seront recrutés, le bénévolat sera un apport indispensable à la qualité de vie des 120 futurs résidents du Village landais Alzheimer. Une réunion d’information était ainsi organisée jeudi 1er décembre à 18 heures à l’Atrium de Dax pour présenter le projet aux associations et échanger avec elles.

COMMENTAIRES (2)

c est une magnifique idée, je travaille en EHPAD auprès de ces personnes ,souffrants d Alzheimer !!!
isabelle
Un besoin et une réussite pour les personnes atteint de cette salôpereie de maladie qui touche de plus en plus de personnes de tout bord .
polé 40
 

ARTICLES LES PLUS LUS

Société 17 mai 2017

Henri Emmanuelli, immortel à l’Assemblée...

Société 01 décembre 2016

Le Village Landais Alzheimer prend forme

Société 06 décembre 2017

Enfant prodige battue devenue médecin de la...

Société 06 octobre 2016

L'Institut du thermalisme de Dax
au...

Société 20 octobre 2016

Menus 100 % landais au collège de Tartas...

Société 15 novembre 2017

« La Petita Moleta », l’insertion se met...

Société 02 février 2015

Les contours du village Alzheimer se précisent

Société 22 septembre 2016

Michel Guérard et son «canard déchaîné»