Entre ciel, terre et mer
Société
06 juillet 2017

Le Département soutiendra la création de 500 places en résidences autonomie d’ici 2022

Le Département des Landes, fortement engagé dans le maintien à domicile des personnes âgées mais aussi dans le soutien à la création de places en EHPAD, va désormais intervenir pour favoriser la création de résidences autonomie sur les territoires des CCAS et CIAS.
462 vus
©  S. Zambon | Dpt 40© S. Zambon | Dpt 40

Le Département des Landes, fortement engagé dans le maintien à domicile des personnes âgées mais aussi dans le soutien à la création de places en EHPAD, va désormais intervenir pour favoriser la création de résidences autonomie sur les territoires des CCAS et CIAS.

« La résidence autonomie est un établissement médico-social visant à proposer des réponses et des solutions adaptées entre le domicile classique et l’Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) » a expliqué Monique Lubin, vice-présidente en charge de la solidarité départementale, lors du vote de la première décision modificative du budget 2017, vendredi 30 juin. « Ce sont des ensembles de logements associés à des services collectifs. Les résidences autonomie sont composées d’appartements privatifs et d’espaces communs partagés par les résidents. »

Le Conseil départemental prévoit la création de 500 places en résidences autonomie sur la période 2017-2022, soit 10 % du nombre de places en EHPAD.

Pour 2017 et 2018, le Président du Conseil départemental des Landes Xavier Fortinon, a annoncé qu'un appel à projets de création de 200 places serait lancé. Trois scénarios seront privilégiés sans être exhaustifs :
- le modèle d’une résidence autonomie « mono site » de 16 logements,
- le modèle d’une résidence autonomie « site éclaté » de 16 logements (répartis par exemple en 4 îlots),
- le modèle d’une résidence autonomie « mono site » de 60 logements.

Pour soutenir ces investissements, l’Assemblée départementale a adopté un règlement d’intervention spécifique :
- création d’une résidence autonomie par un promoteur public : subvention de 10 000 € par logement ;
- subvention de 1 000 € supplémentaire par logement pour un équipement numérique relié au dispositif départemental lorsqu’il sera opérationnel ;
- pour soutenir l’habitat groupé, maintien de la subvention de 3 400 € dédiée au logement social dans le cadre d’un promoteur public ;
- subvention de 1 000 € supplémentaire par logement pour un équipement numérique relié au dispositif départemental lorsqu’il sera opérationnel.

COMMENTAIRES (6)

C'est une très bonne idée formidable moi je suis intéressé
Rosinha
Très bonne initiative, merci à vous tous qui œuvrez pour le bien être de nous tous car c'est la vie mais nous allons tous devenir âgés... encore merci pour votre dévouement bel été ! ... Julia
Julia
excellent projet bien meilleur que les maisons de retraite en ce qu'il laisse leur autonomie aux personnes non invalides tout en proposant des services et une solution à l isolement
simone
Très bonne nouvelle car il n'y a pas assez de place dans les Ephad.
Niky 40600
Formidable voila quelque chose qui m’intéresse
Tymi 40400
Excellent projet : les personnes gardent leur autonomie tout en n' étant pas isolées. Projet à répartir dans le département...
arlette
 

ARTICLES LES PLUS LUS

Société 17 mai 2017

Henri Emmanuelli, immortel à l’Assemblée...

Aménagement 27 août 2014

XL’R : Deux départs supplémentaires sur...

ARTICLES ASSOCIÉS

Parti pris 08 octobre 2015

Sur les berges de l'Adour, la voie de la...

Société 06 juillet 2017

Le Département soutiendra la création de...

Economie 16 juin 2016

Tosse : fin de parcours pour le dialogue...

Economie 31 mars 2016

Le débat sur le projet de Tosse confisqué...

Société 29 septembre 2016

Le mieux vieillir à domicile en test

Economie 01 juillet 2014

Feu vert à la reprise de Gascogne