Vivez les festivals de l'été
Société
09 février 2018

Investissement soutenu et fiscalité stable en 2018

Pour son premier débat d'orientations budgétaires en tant que Président du Conseil départemental, Xavier Fortinon a fixé comme objectifs d'améliorer l'attractivité du territoire, stimuler l'emploi, renforcer la solidarité et réduire les inégalités.
392 vus
Photo © Sébastien Zambon | Dpt40Photo © Sébastien Zambon | Dpt40

Pour son premier débat d'orientations budgétaires en tant que Président du Conseil départemental, Xavier Fortinon a fixé comme objectifs d'améliorer l'attractivité du territoire, stimuler l'emploi, renforcer la solidarité et réduire les inégalités.

Dans un contexte national d'inquiétudes sur l'avenir des ressources allouées aux collectivités, ce budget de 478 millions d'euros (-0,9 % suite au transfert de la compétence Transports à la Région) se caractérise par la maîtrise des dépenses de fonctionnement (368 M €, -1,2 %) et par un haut niveau d'investissement à 110 M €, équivalent à l'an passé. « C'est à travers des innovations et projets structurants qu'on continuera à rendre ce département attractif », a souligné M. Fortinon, énumérant les crédits alloués au réseau routier (22,7 M € en 2018 d'entretien courant et grands travaux), les débuts de l'Agrocampus à Haut-Mauco et du premier Village Landais Alzheimer à Dax (12,6 M €). À Alain Dudon (LR) qui s'inquiétait d'une concentration des efforts sur ce lieu innovant au détriment des EHPAD, Paul Carrère a jugé « malsain et malheureux de les mettre en compétition alors qu'il y a, au contraire, un effort conjugué ; le Village Landais Alzheimer venant en appui des politiques à développer dans nos EHPAD ».

Clarification

Autre priorité bien sûr, l'éducation avec notamment le lancement du 39e collège landais à Angresse (16,4 M €) et des travaux conséquents au collège de Capbreton (14,8 M €). S'ajoutent 5 M € pour la poursuite du Plan Très Haut Débit. L'occasion d'une mise au point d'Olivier Martinez aux « impatients » qui trouvent le déploiement trop long : l'élu a ainsi rappelé que la collectivité « palliait le désengagement de l'État et la carence du secteur privé qui a le privilège de n'installer le haut débit que dans les zones rentables ! 10 ans pour couvrir notre territoire, c'est peu ».

Concernant la Solidarité (APA, RSA, personnes âgées et handicapées, logement social...), Yves Lahoun (Front de gauche) a salué l'effort continu dans ce secteur qui mobilise toujours le plus de crédits soit 63,9 % du budget de fonctionnement, afin de « lutter contre l'accroissement des inégalités ».

Ces dépenses posées, le volet recettes a été abordé. M. Fortinon a notamment pointé une baisse du recours à l'emprunt. La taxe sur le foncier bâti restera, elle, inchangée cette année. Mais les Landais contribuant bien moins que les Aquitains avec en moyenne 165 € / habitant contre 211 €, « on a là, une marge de progression importante qu'il faudra étudier à l'avenir », a-t-il ajouté, espérant une clarification de la politique du gouvernement qui demande 13 milliards d'euros d'économies aux collectivités locales. D'ailleurs, pour le groupe PS, Gabriel Bellocq a abondé : « l'ambition que l'on a pour les Landes ne nous empêche pas d'être lucide sur les nuages qui se profilent à l'horizon... Une réflexion s'impose à tous, restons vigilants ».

Orientations budgétaires : Xavier Fortinon souhaite une clarification de l’État

Mobilisation unitaire des élus landais pour la LGV Bordeaux-Dax

COMMENTAIRES

 

ARTICLES LES PLUS LUS

Société 17 mai 2017

Henri Emmanuelli, immortel à l’Assemblée...

Société 01 décembre 2016

Le Village Landais Alzheimer prend forme

Société 06 décembre 2017

Enfant prodige battue devenue médecin de la...

Société 06 octobre 2016

L'Institut du thermalisme de Dax
au...

Société 15 novembre 2017

« La Petita Moleta », l’insertion se met...

Société 20 octobre 2016

Menus 100 % landais au collège de Tartas...

Société 22 mars 2018

Hommage à Henri Emmanuelli un an après sa...

Société 31 janvier 2018

« Village Alzheimer » : premier coup de...