Rechercher un(e) assistant(e) maternel(le) dans les Landes
Société
25 janvier 2018

Des prêts pour les exclus du système bancaire

Pour certaines personnes dans le besoin, il est, malgré tout, possible d'obtenir un prêt, grâce à l'Udaf des Landes devenue plate-forme départementale pour le microcrédit personnel.
3087 vus
© S. Zambon | Dpt40 © S. Zambon | Dpt40

Pour certaines personnes dans le besoin, il est, malgré tout, possible d'obtenir un prêt, grâce à l'Udaf des Landes devenue plate-forme départementale pour le microcrédit personnel.

« Depuis le microcrédit, notre vie familiale a complètement changé » : pour ces parents avec quatre enfants à charge, l'achat d'une voiture plus grande et récente que leur vieux véhicule mal en point permet aujourd'hui de belles sorties en famille. Il est aussi synonyme de renouvellement de contrat professionnel pour le papa. Ce témoignage lu par la présidente de l'Udaf Marie-Rose Rasotto, montre l'importance du microcrédit dans la mobilité, ce qui lève des freins à l'emploi. Ces prêts réservés aux personnes exclues du système bancaire classique en raison d'une solvabilité trop faible et pour qui les mécanismes d'aides sociales ne sont pas suffisants, varient de 300 à 3 000 €. Le crédit moyen est de 2 400 € pour des mensualités de 83 €, assurant l'acquisition de bien ou services à des Landais de tous âges (66 % de personnes isolées, surtout des femmes).

« Ne pas prêter qu'aux riches »

En 2017, 75 foyers ont pu en bénéficier, soit 7 fois plus qu'en 2015. Les deux conventions signées le 23 janvier entre l'Union départementale des associations familiales, le Conseil départemental et la Caisse des dépôts (CDC) instituant l'Udaf en plate-forme départementale pour l'instruction du microcrédit personnel, devrait aider à augmenter ces chiffres. « La procédure unique doit permettre un meilleur accès aux microcrédits personnels pour un service plus efficace » envers « ces personnes qui arrivent au bout du bout, fragilisées par la vie et la conjoncture », a fait valoir Mme Rasotto.
« Il faut continuer l'effort pour toucher un plus grand nombre de nos concitoyens » sachant que 6,5 millions de Français se sentent exclus des réseaux bancaires, a abondé Rémi Heurlin, délégué régional de la CDC qui subventionne la plate-forme à hauteur de 10 000 €. Le président du Conseil départemental Xavier Fortinon a, de son côté, salué une « réponse louable qui témoigne d'une situation préoccupante pour certains de nos concitoyens » : avec notamment « les assistantes sociales du Département qui pourront accompagner les demandeurs vers la plate-forme pour étayer le réseau », c'est « une pierre de plus que nous apportons dans la lutte contre la grande pauvreté ». Le Fonds social européen est également mobilisé via une intervention de 25 000 €, soit un cofinancement de 39 %.
Alors que « certains réduisent le monde de l'économie au Forum de Davos » qui se tient cette semaine, la présidente de l'Udaf l'a assuré : « non dans les Landes, nous ne prêtons pas qu'aux riches ! »

Plus d'informations au 05 58 06 80 40 ou sur www.udaf40.com

COMMENTAIRES

 

ARTICLES LES PLUS LUS

Société 17 mai 2017

Henri Emmanuelli, immortel à l’Assemblée...

Société 01 décembre 2016

Le Village Landais Alzheimer prend forme

Société 06 décembre 2017

Enfant prodige battue devenue médecin de la...

Société 06 octobre 2016

L'Institut du thermalisme de Dax
au...

Société 20 octobre 2016

Menus 100 % landais au collège de Tartas...

Société 15 novembre 2017

« La Petita Moleta », l’insertion se met...

Société 22 mars 2018

Hommage à Henri Emmanuelli un an après sa...

Société 31 janvier 2018

« Village Alzheimer » : premier coup de...