Rechercher un(e) assistant(e) maternel(le) dans les Landes
Société
20 septembre 2018

Dax : première rentrée universitaire des étudiants en santé

Cours magistraux en différé sur écran géant depuis l'Université de Bordeaux, travaux dirigés avec tuteurs via des micros et tableaux interactifs... Retour sur la toute première rentrée du tronc commun aux études de santé dans la cité thermale qui accueille ainsi de nouveaux...
2863 vus
© Dpt40© Dpt40

Cours magistraux en différé sur écran géant depuis l'Université de Bordeaux, travaux dirigés avec tuteurs via des micros et tableaux interactifs... Retour sur la toute première rentrée du tronc commun aux études de santé dans la cité thermale qui accueille ainsi de nouveaux étudiants.

Les jours du numerus clausus en Première année commune aux études de santé (Paces) sont comptés puisque le président de la République a annoncé, mardi, la fin, à la rentrée 2020, du nombre maximum d'étudiants admis en 2e année des études de santé (odontologie, maïeutique, médecine, pharmacie). A l'Institut du thermalisme de Dax où 58 étudiants ont démarré début septembre leur Paces (officiellement inaugurée le 24 octobre prochain), la nouvelle est très commentée : « dommage qu'on n'ait pas deux ans de moins, on serait tous passés ! » rigole l'un, « il faudra bien sélectionner à un moment de toute façon », pense une autre.

Donner sa chance à chacun

« La Paces, on ne sait pas encore ce que ça va devenir », a reconnu Elisabeth Bonjean, maire de Dax et conseillère régionale, lors d'une réunion publique sur le bilan à mi-mandat de la majorité en Nouvelle-Aquitaine. Mais a -t-elle poursuivi  « venir au plus près de la vie des territoires pour offrir à tous un égal accès, c'est une expérimentation extraordinaire et innovante », rendue possible notamment par l'implication des élus locaux, du Grand Dax, du Département et de la Région.
Les étudiants ne disent pas autre chose. « Avec les bourses, j'aurais tout juste pu couvrir le loyer d'un appart à Bordeaux si j'avais réussi à en trouver un, mais il aurait fallu que j'aie un travail à côté pour payer le reste, et du coup je n'aurais pas pu me dédier aux études. Là je ne fais que ça, c'est idéal », souligne la tyrossaise Amor Dos Santos qui se verrait bien en pharmacie.

Campus numérique & santé

En plus, « ici on n'est pas nombreux par rapport aux 3 000 étudiants à Bordeaux, c'est plus humain et on garde le soutien des parents plutôt que d'être seul là-haut », note Nora Gilet, qui vient spécialement de Bayonne et espère entrer en école de kiné à Dax. Florian Vantribout qui arrive le plus souvent en train d'Ondres pour suivre les cours, espère, grâce à la Paces de Dax, devenir aussi kiné pour pouvoir rester dans le coin « parce qu'on y est bien ».
Côté concours, en médecine notamment, « le taux de réussite en fin d'année est sensiblement le même qu'à Bordeaux », assure le Pr. Céline Ohayon, en charge du projet, se basant sur Pau où le système a été mis en place l'an passé. De toute façon, même à Bordeaux, la plupart des étudiants suivent déjà les cours sur grand écran.
Avec ces nouvelles arrivées, l'agglomération dacquoise compte aujourd'hui environ 1 000 étudiants, entre BTS, Institut du thermalisme, écoles In'Tech, de kinés, d'infirmières... Avec la volonté de développer progressivement un Campus numérique & santé alliant formations supérieures et Recherche&Développement. Un enjeu de développement économique.

 

COMMENTAIRES

 

ARTICLES LES PLUS LUS

Société 17 mai 2017

Henri Emmanuelli, immortel à l’Assemblée...

Société 27 septembre 2018

Les Jardins de Nonères essaiment dans le...

Société 01 décembre 2016

Le Village Landais Alzheimer prend forme

Société 06 décembre 2017

Enfant prodige battue devenue médecin de la...

Société 06 octobre 2016

L'Institut du thermalisme de Dax
au...

Société 15 novembre 2017

« La Petita Moleta », l’insertion se met...

Société 20 octobre 2016

Menus 100 % landais au collège de Tartas...

Société 22 mars 2018

Hommage à Henri Emmanuelli un an après sa...