Culture en Herbe - Saison 6
Jeunesse
02 septembre 2014

"Le meilleur investissement, c'est la jeunesse!"

Plus de 17 000 collégiens étaient attendus hier matin dans les établissements landais dont 145 au collège de Gabarret où Henri Emmanuelli, le président du Conseil général des Landes, a choisi de se rendre pour sa traditionnelle visite de rentrée scolaire.
2403 vus
Henri Emmanuelli dans la classe de technologie du collége de GabarretHenri Emmanuelli dans la classe de technologie du collége de Gabarret

 Le collège Jules Ferry de Gabarret est le plus petit des 37 collèges publics landais. Situé en milieu rural, aux confins des Landes, du Lot-et-Garonne et du Gers, il abrite un internat de 50 places créé en 1957 par le premier principal, Albert Bonneau.
« L’époque de l’internat à vocation disciplinaire qui en a fait sa notoriété bien au-delà du département est largement révolue, commente Véronique Seyral, l’actuel principal de l’établissement. C’est désormais sur la base d’un projet éducatif très ambitieux, axé sur les valeurs de tolérance, d’entraide et de respect que sont accueillis et accompagnés les élèves internes. »
Dans ce collège à taille humaine, qui vise une triple ambition (scolaire, sportive et culturelle) les déplacements de proximité se font à vélo : les élèves empruntent les VTT acquis par l’établissement pour se rendre sur les installations sportives ou pour participer aux sorties pédagogiques. Un mode de déplacement, loin d’être anecdotique. « C’est révélateur de l’attachement fort du collège aux valeurs sportives, comme en témoigne le taux de participation record aux compétitions UNSS ou encore l’existence de la section sportive de basket que nous avons relancée » souligne Véronique Seyral.
Cette démarche volontariste et la mobilisation des équipes pédagogiques s’expriment aussi dans le champ artistique. Le collège accueillera cette année en résidence une compagnie de cirque contemporain, dans le cadre du projet « Culture en herbe » initié par le Conseil général.

Un engagement à 60 millions
Après une visite de l’établissement, qui a bénéficié de plus de 2 millions d’euros de travaux financés par le Département ces huit dernières années, Henri Emmanuelli a mis en exergue l’évolution démographique particulièrement forte durant cette période sur l’ensemble du département des Landes : « +18% de collégiens, ce qui nous a conduit à construire 5 nouveaux établissements entre 2004 et 2014. Un nouveau collège ouvrira ses portes à Labrit à la rentrée prochaine et deux collèges supplémentaires sont prévus à l’horizon 2018-2020. »
Outre ce volet investissement, le Département apporte un soutien financier et technique aux collèges à travers notamment des dotations financières annuelles et l’opération « Un collégien, un ordinateur portable. ». « Nous consacrons à la politique jeunesse 60 millions d’euros par an auxquels s’ajoute 17 millions pour les transports scolaires gratuits, précise Henri Emmanuelli Cette année, nous avons voté un plan départemental jeunesse qui sera enrichie d’une charte que nous signerons à l’automne. C’est un effort budgétaire important mais c’est surtout la marque d’une volonté politique et d’une conviction : le meilleur investissement c’est la Jeunesse. »

COMMENTAIRES

 

ARTICLES LES PLUS LUS

Jeunesse 21 février 2018

L'éducation au numérique avec La Smalah

Jeunesse 01 septembre 2015

Le collège de Labrit a ouvert ses portes

Jeunesse 02 septembre 2014

"Le meilleur investissement, c'est la...

Jeunesse 05 septembre 2018

Rentrée 2018 : l'éducation, grande...

Jeunesse 21 septembre 2017

Le Département renouvelle son engagement...

Jeunesse 02 mai 2018

Une classe-orchestre pour les collégiens

Jeunesse 02 septembre 2016

Collège de Mugron : «joyeuse» rentrée...

Jeunesse 05 septembre 2017

Une rentrée scolaire offensive au collège...