Landes imaginactions
Jeunesse
19 février 2019

Le Département vote contre la carte scolaire

Le Comité départemental de l’Éducation Nationale du 15 février a connu un dénouement contrasté : alors que les résultats positifs du travail partenarial mené avec la Région Nouvelle-Aquitaine permet le maintien de la gratuité des transports scolaires dans les...
838 vus
© S. Zambon | Dpt40© S. Zambon | Dpt40

Le Comité départemental de l’Éducation Nationale (CDEN) du 15 février a connu un dénouement contrasté : alors que les résultats positifs du travail partenarial mené avec la Région Nouvelle-Aquitaine permet le maintien de la gratuité des transports scolaires dans les Landes. le Département a voté contre le projet de carte scolaire, comme l'ensemble des collectivités, des syndicats et des associations de parents d'élèves siègeant au CDEN.

Carte scolaire : les zones rurales pénalisées

Concernant la carte scolaire (écoles du 1er degré), s’il est compréhensible qu’une prévision de baisse d’effectifs (-385 élèves) ait un effet sur le nombre de postes (-5), le président du Conseil départemental Xavier Fortinon dénonce l’évolution de la carte scolaire, qui fragilise l’équilibre du territoire landais, en particulier l’école rurale et les RPI. Sur les 18 fermetures de classes prévues, 7 concernent des RPI, essentiels à la vie des zones rurales du département.
Pour le second degré, dans un contexte d’augmentation du nombre d’élèves dans les collèges publics établissements (+320) et de réforme du lycée, les moyens alloués sont très insuffisants. Le nombre d’élèves par classe - en augmentation - sera trop élevé, avec pour conséquence des conditions d’accueil et d’enseignement dégradées. Dans les SEGPA et les ULIS, les moyens ne sont pas à la hauteur de ce qui est nécessaire pour réussir l’inclusion de tous les élèves.
Selon Xavier Fortinon, « l’évolution des moyens alloués à notre département est plus défavorable que celle réalisée au niveau national. Ce n’est pas acceptable ».

La gratuité maintenue

Concernant les transports scolaires, les échanges entre le Département et la Région se poursuivent. Il est d’ores et déjà certain que le Département prendra en charge et maintiendra la gratuité de ce service. Ce soutien financier qui représente 2 millions d’euros est inédit à l’échelle de la Région. Il bénéficiera à 22 000 élèves demi-pensionnaires à la rentrée 2019.
Xavier Fortinon a profité de l’occasion pour rappeler que la gratuité des transports scolaires était un élément essentiel de l’action éducative et sociale du Département. L’effort financier de la collectivité représente une économie de l’ordre de 100 € par élève et par an.

 

ARTICLES LES PLUS LUS

Jeunesse 21 février 2018

L'éducation au numérique avec La Smalah

Jeunesse 01 septembre 2015

Le collège de Labrit a ouvert ses portes

Jeunesse 02 septembre 2014

"Le meilleur investissement, c'est la...

Jeunesse 05 septembre 2018

Rentrée 2018 : l'éducation, grande...

Jeunesse 21 septembre 2017

Le Département renouvelle son engagement...

Jeunesse 02 mai 2018

Une classe-orchestre pour les collégiens

Jeunesse 02 septembre 2016

Collège de Mugron : «joyeuse» rentrée...

Jeunesse 05 septembre 2017

Une rentrée scolaire offensive au collège...