Sécurité sur les routes départementales | Soyez zen, ralentissez
Jeunesse
01 septembre 2015

Le collège de Labrit a ouvert ses portes

270 élèves seront accueillis cette année dans le 38ème collège public des Landes. L'établissement est bien ancré dans son territoire et dans son époque
4399 vus
Inauguration en présence des élèves de sixième © S. Zambon | Dpt 40Inauguration en présence des élèves de sixième © S. Zambon | Dpt 40

Un peu plus de 65 000 élèves landais font leur rentrée cette semaine dont 17 000 collégiens.
Et parmi eux, les élèves de sixième du collège départemental de Labrit.
Le nouvel établissement, construit par le Conseil départemental (17 millions d'euros d'investissement), a été inauguré en leur présence par Henri Emmanuelli, président du Conseil départemental et Dominique Coutière, maire de Labrit, président de la Communauté de communes du Pays d'Albret. 
L'inauguration s'est déroulée sous un soleil à peine voilé. Les invités ont donc pu admirer à loisir l'architecture de l'établissement, qui fait la part belle au pin maritime des Landes.
En plein coeur de la Haute-Lande , à deux pas de la forêt,  le collège signé par les équipes d'AADI-Architectes et SLK-Architectes exhibe ses 650m3 de bois brut utilisés pour les ossatures, les bardages et les structures. Un record en Europe!

Mais l'intérêt du  nouveau collège départemental de Labrit n'est pas qu'esthétique. Si les bâtiments  et le superbe gymnase qui le jouxte s'intègrent parfaitement au site, ils présentent aussi l'avantage d'être fonctionnels et évolutifs. La capacité d'accueil est de 450 élèves. Elle est extensible à 600. "Le choix de la localisation de ce nouveau collège tient compte de l'évolution actuelle et future des effectifs en Haute-Lande a rappelé Henri Emmanuelli. Plus généralement, notre département connaît une forte croissance démographique, qui nous conduit à prévoir d'ores et déjà les 39ème et 40ème collèges landais." Le prochain établissement verra le jour à Angresse à l'horizon 2019-2020.

Le collège de Labrit s'inscrit aussi dans une dynamique locale. Dominique Coutière a rappelé que l'éducation était une priorité dans le Pays d'Albret où chaque commune a conservé une école. Un choix fort, y compris budgétaire: la moitié des dépenses de la Communauté de communes sont dédiées à l'éducation. Une volonté, qui à Labrit comme sur beaucoup d'autres territoires a rejoint celle du Département dans le cadre d'un partenariat. Ainsi, en contre-partie de la création du gymnase, la commune met gratuitement à disposition des collégiens ses équipements sportifs. " Le nouveau collège va permettre de dynamiser Labrit et les communes environnantes, relève Dominique Coutière. Il facilitera l'installation des familles dans la Haute-Lande."  Le collège accueille les élèves des secteurs de recrutement d'Argelouse, Bélis, Brocas, Callen, Canenx-et-Réaut, Cère, Garein, Labrit, Le Sen, Luglon, Luxey, Maillères, Sabres, Sore et Vert.

Ancré dans son territoire, le collège départemental de Labrit l'est aussi dans son époque. C'est le message qu'a voulu faire passer Stéphanie Galharret, principale du collège.  "Ce magnifique ouvrage est propice à un climat scolaire serein.  L'image que nous renvoient les professeurs, les parents mais aussi les élèves est très positive. Mais beaucoup de défis restent à relever. J'ai l'ambition avec mes équipes, de participer à la construction d'une école plus juste afin d'offrir à chaque élève un parcours de réussite."


Interview de Stéphanie Galharret, principale du collège et Dominique Coutière,
maire de Labrit et conseiller départemental du canton Haute Lande Armagnac

Labrit mais aussi....

Si l'inauguration du collège de Labrit constitue l'évènement de la rentrée, les 37 autres collèges publics du département ne sont pas oubliés par le Conseil départemental, qui a investi 31 millions d'euros  pour accueillir les élèves dans les meilleures conditions: Villeneuve-de-Marsan, Linxe, Mugron, Tarnos, Saint-Sever, Saint-Pierre-du-Mont et Cel-le-Gaucher à Mont-de-Marsan bénéficient  de travaux de rénovation ou d'extension.
Sans compter la poursuite de la gratuité des transports scolaires pour plus de 22 500 élèves. Une dépense de 18 millions d'euros dans le budget du Département, soit chaque année le prix d'un collège.
"La réforme territoriale prévoit qu'en 2017 les transports scolaires soient transférés à la Région. Cela peut poser problème car nous sommes l'un des  seuls départements de la nouvelle Région  à accorder la gratuité des transports scolaires. On parle de 800 euros d'économie par enfant pour les familles" a rappelé Henri Emmanuelli, qui a bien l'intention que la gratuité perdure dans les Landes.    

Découvrez le reportage photo de l'inauguration du collège de Labrit

  

 

 

COMMENTAIRES

 

ARTICLES LES PLUS LUS

Jeunesse 21 février 2018

L'éducation au numérique avec La Smalah

Jeunesse 01 septembre 2015

Le collège de Labrit a ouvert ses portes

Jeunesse 02 septembre 2014

"Le meilleur investissement, c'est la...

Jeunesse 05 septembre 2018

Rentrée 2018 : l'éducation, grande...

Jeunesse 21 septembre 2017

Le Département renouvelle son engagement...

Jeunesse 02 mai 2018

Une classe-orchestre pour les collégiens

Jeunesse 02 septembre 2016

Collège de Mugron : «joyeuse» rentrée...

Jeunesse 05 septembre 2017

Une rentrée scolaire offensive au collège...