Landes imaginactions
Economie
20 juin 2019

Résine, gavage, décrochage scolaire : la recherche landaise avance

Zoom sur des travaux de doctorants de l'IUT de Mont-de-Marsan dont les thèses sont cofinancées par le Conseil départemental des Landes.
742 vus
© S. Zambon | Dpt 40© S. Zambon | Dpt 40

Zoom sur des travaux de doctorants de l'IUT de Mont-de-Marsan dont les thèses sont cofinancées par le Conseil départemental des Landes.

Savez-vous pourquoi le vernis des violons Stradivarius résiste si bien au temps ? Parce qu'il contient, en plus d'une huile de lin, de la résine de pin maritime ! Certainement pas du pin des Landes à l'époque, mais cette découverte a poussé la doctorante Manon Frances à chercher à mettre au point un vernis industriel à base de colophane de pin et huile végétale avec le réseau Xylomat. Dans un contexte de tentative de relance du gemmage, ce projet Stradivernis pourrait déboucher sur des applications sur meubles ou parquets si les temps de séchage s'améliorent.

Enjeux économiques du territoire

« La couche est sèche en quatre heures désormais, contre 24 l'an passé, il faut encore progresser », détaille la doctorante dans l'amphi de l'IUT de Mont-de-Marsan où elle et ses collègues ont présenté leurs travaux aux élus départementaux le 7 juin dernier. Aux côtés de l’IUT depuis sa création - de la construction des locaux à la prochaine inauguration de la halle très haut débit -, le Conseil départemental des Landes cofinance en effet les thèses de nombreux étudiants chaque année. Dans le cadre d'une convention avec l'Université de Pau et des Pays de l’Adour, « cet apport à la recherche se réalise au plus près du territoire landais et de ses enjeux économiques », comme avec le projet de Chaire Bois en lien avec Agrolandes, ont relevé les élues Muriel Lagorce et Sylvie Bergeroo. Une forêt landaise qui inspire aussi le chercheur Hamed Issaoui avec des matériaux isolants biosourcés à base de lignines et tanins. Il est également question de filière gras dans les travaux des doctorants. Tracy Pioche étudie ainsi le métabolisme du cholestérol au cours du gavage chez le canard mulard, et William Massimino teste l'influence de la programmation thermique sur la production de foie gras : « en augmentant la température en couveuse, on obtient par la suite des foies plus gros mais qui, pour l'instant, fondent plus à la cuisson ».

Intelligence artificielle

L'éducation et le numérique sont, par ailleurs, un des sujets de travail privilégiés dans l'établissement montois. Avec sa thèse sur « la modélisation informatique de la persévérance scolaire », Timothée Duron s'attache à réaliser un prototype de logiciel capable de se reconfigurer si l'élève ne suit plus et s'adapter à ses besoins selon son niveau, un projet en expérimentation dans une dizaine d'écoles primaires, collèges et lycées landais. Intelligence artificielle toujours avec les recherches de Mamadou Gueye pour optimiser les processus d'apprentissage dans l'Université 4.0, ceux de Samia Bachir sur de nouvelles méthodes d'enseignement personnalisé, assisté par ordinateur, ou ceux d'Elio Mansour sur la détection d'événements dans les environnements connectés. Des travaux dont certains ont été diffusés lors de conférences internationales et dans des revues scientifiques de renom.

 

ARTICLES LES PLUS LUS

Economie 17 décembre 2015

Aqualia, l'alliance de géants landais

Economie 16 mai 2018

Le Splendid de Dax renaît !

Economie 03 novembre 2016

Les élus du Département en soutien à la...

Economie 16 juin 2016

Tosse : fin de parcours pour le dialogue...

Economie 01 juillet 2014

Feu vert à la reprise de Gascogne

Economie 22 juin 2017

Le Projet résidentiel et touristique à...

Economie 29 octobre 2015

Le nouveau souffle du tourisme landais

Economie 16 novembre 2015

AgroLandes : l'agroalimentaire de demain