Entre ciel, terre et mer
Economie
16 mai 2018

Le Splendid de Dax renaît !

Officiellement inauguré ce jeudi, le navire art-déco de la cité thermale a accueilli ses premiers clients le 31 mars. Un bijou des Années Folles restauré dans les règles de l'art.
3171 vus
© S. Zambon | CD40© S. Zambon | CD40

Officiellement inauguré ce jeudi, le navire art-déco de la cité thermale a accueilli ses premiers clients le 31 mars. Un bijou des Années Folles restauré dans les règles de l'art.

Une centaine de professionnels se sont relayés chaque semaine sur ce chantier titanesque de 21 mois d'un coût total de 16,5 M€ HT dont 2,7 M€ d'aides du Département. L'emblématique hôtel art-déco de la Ville de Dax qui en reste propriétaire, a bénéficié d'une réhabilitation tout simplement exceptionnelle, avec l'ambition de donner un nouvel élan au développement économique et touristique du territoire.

Esprit « simple et convivial » 

Classé par les Monuments historiques, le majestueux hall à l'esprit colonial avec ses plantes exotiques et sa fresque dorée évoquant Tombouctou, Le Caire ou New York , se retrouve quasiment dans l'état où il fut inauguré l'année du krach boursier de 1929 ; la célèbre verrière lumineuse du grand escalier, signée Genet et Michon, a été, pour la première fois de sa longue existence, entièrement démontée et nettoyée, nécessitant d'aller chercher des pièces manquantes jusqu'aux États-Unis. Les fauteuils d'origine ont été restaurés grâce à des rééditions de tissus années 30 des Créations Métaphores, filiale d'Hermès. Dans le fumoir qui a vu passer Ernest Hemingway et Orson Welles à la grande époque,  les beaux revêtements et tentures des prestigieuses maisons Pierre Frey et Lenglart égayent les murs. La salle du restaurant dirigé par le jeune chef périgourdin Grégory Chevalier, a, elle, retrouvé ses colonnes rouges originelles et des photos anciennes ont servi à recréer les motifs de sa moquette. Là, le personnel est en chemise blanche et pantalon chino, sans veste. Car l'esprit se veut « simple et convivial » dans ce lieu classé ouvert à tous, notamment pour les « tapas made in Sud-Ouest » sur la terrasse surplombant les jardins désormais ouverts sur la ville, explique le directeur Alexandre Mouroux.

Séminaires et spa ludique

Le Splendid du XXIe siècle, c'est aussi 14 nouvelles salles de séminaires (bleu côté ville, jaune côté Adour) pour des entreprises venant d'ici et d'ailleurs avec déjà des centaines de nuitées réservées, grâce à la force de frappe du groupe Vacances Bleues qui exploite l'hôtel-restaurant-spa. Il n'y a, en effet, plus à proprement de thermes ici mais un spa de luxe ludique, avec bains d'eaux chaudes thermales sur céramiques vertes et plus grand bassin de flottaison d'Aquitaine, dans ce sous-sol entre pierres de l'ancien château-fort moyenâgeux et vestiges de l'établissement Dax Salins Thermal de la fin du XIXe siècle. Superbe.

 

COMMENTAIRES

 

ARTICLES LES PLUS LUS

Economie 16 mai 2018

Le Splendid de Dax renaît !

Economie 16 juin 2016

Tosse : fin de parcours pour le dialogue...

Economie 03 novembre 2016

Les élus du Département en soutien à la...

Economie 17 décembre 2015

Aqualia, l'alliance de géants landais

Economie 01 juillet 2014

Feu vert à la reprise de Gascogne

Economie 22 juin 2017

Le Projet résidentiel et touristique à...

Economie 29 octobre 2015

Le nouveau souffle du tourisme landais

Economie 16 novembre 2015

AgroLandes : l'agroalimentaire de demain