Exposition
Economie
26 novembre 2018

Fibre optique : début du déploiement à Saint-Geours-de-Maremne, Josse et Saubusse

Le Sydec (Syndicat d’équipement des communes des Landes) a inauguré vendredi 23 novembre le nœud de raccordement qui va permettre le déploiement de la fibre optique sur la Communauté de communes Maremne Adour Côte-Sud (MACS).
206 vus
Le nœud de raccordement de la fibre optique a été installé vendredi 23 novembre - © S. Zambon | Dpt40Le nœud de raccordement de la fibre optique a été installé vendredi 23 novembre - © S. Zambon | Dpt40

Le Sydec (Syndicat d’équipement des communes des Landes) a inauguré vendredi 23 novembre le nœud de raccordement qui va permettre le déploiement de la fibre optique sur la Communauté de communes Maremne Adour Côte-Sud (MACS).

Cette installation, en présence du président du Conseil départemental des Landes, Xavier Fortinon, du président de la Communauté de communes MACS, Pierre Froustey, du député Lionel Causse et du sénateur Éric Kerrouche « symbolise le démarrage du déploiement du très haut débit sur la communauté de communes », a expliqué lors de l’inauguration le président du Sydec, Jean-Louis Pedeuboy.

« D’ici quelques mois tout le réseau sera construit », a-t-il ajouté.

Cette opération à Saint-Geours-de-Maremne permettra à terme le raccordement de 52 000 prises de fibres optiques.

Le Sydec prévoit l’installation de 2 500 prises FttH (fiber to the home, soit fibres à l’abonné) d’ici le mois de juillet. Environ 60 km de fibres optiques seront développés sur l’ensemble du territoire MACS pour permettre l’accès au réseau.

Cet aménagement intervient après le déploiement de la fibre optique en mars 2018 à Ychoux, première commune rurale de Nouvelle-Aquitaine à en bénéficier avec 1 400 prises FttH.

Le programme prévoit la mise en place d’un réseau public très haut débit et d’une montée en débit d’ici 2025 sur le territoire landais. Ce plan représente un budget de 176 millions d’euros, dont 40 millions d’euros proviennent du Département.

Le chef de l’exécutif départemental a rappelé que ce projet avait été porté par son prédécesseur Henri Emmanuelli « parce qu’une grande partie du territoire landais n’était pas soutenu par les opérateurs qui avaient retenu exclusivement l’agglomération montoise pour déployer le réseaux de fibre optique ». « La puissance publique doit se substituer au marché qui n’apporte pas les réponses au public et au plus grand nombre », a ajouté Xavier Fortinon.

COMMENTAIRES

 

ARTICLES LES PLUS LUS

Economie 16 mai 2018

Le Splendid de Dax renaît !

Economie 03 novembre 2016

Les élus du Département en soutien à la...

Economie 17 décembre 2015

Aqualia, l'alliance de géants landais

Economie 16 juin 2016

Tosse : fin de parcours pour le dialogue...

Economie 01 juillet 2014

Feu vert à la reprise de Gascogne

Economie 22 juin 2017

Le Projet résidentiel et touristique à...

Economie 29 octobre 2015

Le nouveau souffle du tourisme landais

Economie 16 novembre 2015

AgroLandes : l'agroalimentaire de demain