Sécurité sur les routes départementales | Soyez zen, ralentissez
Economie
01 juillet 2014

Feu vert à la reprise de Gascogne

Les actionnaires du groupe Gascogne ont approuvé, à une très large majorité, l'ensemble des résolutions permettant la restructuration financière du groupe. Une société formée d'industriels landais devient actionnaire majoritaire
3206 vus
Dominique Coutière, pdg de Biolandes et futur administrateur du groupe GascogneDominique Coutière, pdg de Biolandes et futur administrateur du groupe Gascogne

Réunis en assemblée générale, le jeudi 13 juin à Mont-de-Marsan, les actionnaires du groupe Gascogne ont approuvé, à une très large majorité, l'ensemble des résolutions permettant la restructuration financière du groupe, principal acteur de la filière bois en France.
L'approbation des actionnaires était une étape importante dans la mise en place de l'ensemble des dispositions prévues dans le cadre du protocole signé le 9 avril dernier avec les créanciers bancaires, fiscaux et sociaux du groupe, Electricité et eaux de Madagascar (actionnaire de référence) et un pool d'investisseurs structurés autour des sociétés landaises Biolandes Technologies et les Dérivés Résiniques et Terpéniques (DRT).

Accompagnés par Bpifrance Participations et le Crédit Agricole, les industriels landais, regroupés au sein d'une société commune dénommée Attis 2, sont désormais majoritaires au capital de Gascogne, à hauteur de 66,7%, sans avoir eu à lancer d'offre publique d'achat (OPA) sur le titre coté en bourse.

Cette restructuration financière, marquée par un apport de fonds propres et un allègement de la dette, va permettre au groupe Gascogne de poursuivre activement ses activités et de mener un programme indispensable d'investissements de modernisation de l'outil industriel et d'optimisation de la productivité.

"Un projet sérieux et ambitieux"

Dans un communiqué, Henri Emmanuelli, député et président du Conseil général des Landes,  s'est félicité de la très forte adhésion des actionnaires au projet industriel et à l'opération de restructuration présentée par les deux entreprises landaises. "Ce projet, à la fois sérieux et ambitieux, préserve l'unité et la pérennité d'une groupe, qui avec près de 2000 salariés joue un rôle moteur dans notre économie." 
Tenant tout particulièrement à saluer l'implication des industriels landais pour que ce projet aboutisse, Henri Emmanuelli considère qu'il est de nature "à offrir de nouvelles perspectives en matière de valorisation de notre massif forestier."

Le groupe Gascogne est en effet présent à tous les stades de la valorisation de la ressource forestière. Il est le seul acteur français totalement intégré sur l'ensemble de la chaîne bois-papier-transformation. Le groupe Gascogne est notamment le premier producteur mondial de papier kraft naturel frictionné, un des leaders européens de sacs industriels et grand public et un des premiers producteurs mondiaux de complexes d'emballage et de protection.

COMMENTAIRES (3)

La filière bois avance ensemble !
40L
Bravo, ami de Philippe BLANC ,hélas décédé, ce Groupe était un des fleurons de l'industrie du BOIS. Mr Dominique COUTIERE , qui a mis au point la distillation des cimes de pins...lorsque je travaillais la distillation de l'ARMAGNAC....est un remarquable Ingenieur et Chef d'Entreprise....il saura poursuivre cette œuvre pour sauver la Forèt landaise et de Gascogne qui a beaucoup souffert. Témoignez lui mon amitié l
Dr charles GARREAU
M.COUTIERE est un grand MONSIEUR chapeau bas
Diligent
 

ARTICLES LES PLUS LUS

Economie 16 mai 2018

Le Splendid de Dax renaît !

Economie 17 décembre 2015

Aqualia, l'alliance de géants landais

Economie 03 novembre 2016

Les élus du Département en soutien à la...

Economie 16 juin 2016

Tosse : fin de parcours pour le dialogue...

Economie 01 juillet 2014

Feu vert à la reprise de Gascogne

Economie 22 juin 2017

Le Projet résidentiel et touristique à...

Economie 29 octobre 2015

Le nouveau souffle du tourisme landais

Economie 16 novembre 2015

AgroLandes : l'agroalimentaire de demain