Bien vieillir dans les Landes - Téléalarme
Economie
17 décembre 2015

Aqualia, l'alliance de géants landais

Aqualande et Maïsadour viennent d'unir leurs forces pour construire au nord de Roquefort une usine de fabrication d'aliments pour poissons
3299 vus
© S. Zambon | Dpt 40© S. Zambon | Dpt 40

Aqualande, le leader européen de l'aquaculture, et Maïsadour via sa filiale Sud-Ouest Aliments, viennent d'unir leurs forces à 50/50 pour construire au nord de Roquefort une usine destinée à produire 30.000 tonnes annuelles d'aliments pour poissons. Elle devrait commencer à fonctionner à partir du deuxième semestre 2016. Baptisée Aqualia, la société commune qui bénéficie d'une avance remboursable du Conseil départemental des Landes, doit permettre la création de 20 à 25 emplois, au cœur d'un investissement global qui s'élève à 11 millions d'euros.

« Sud Ouest Aliments apporte son expertise technique dans la formulation et on amène notre expertise du marché et le débouché commercial puisque 50% de la production de l'usine ira dans nos piscicultures », explique Stéphane Dargelas, directeur commercial et marketing du groupe Aqualande qui compte une trentaine d'élevages de grossissement de truites en France. Le reste de ces aliments produits à base de céréales, végétaux, maïs, pois mais aussi pour 25% d'huiles et farines de poissons, sera destiné au marché français et à l'export vers les pays européens et le pourtour méditerranéen jusqu'au Moyen-Orient. A noter qu'une partie de la production sera consacrée à la fabrication d'aliments bios pour des poissons bios.

Pour le géant aquacole aux 650 salariés et 100 millions d'euros de chiffre d'affaires, Aqualia va permettre de maîtriser la totalité de la filière, de l'alimentation à l'élevage et à la commercialisation. D'autres investissements de plusieurs millions d'euros sont aussi prévus dans le cadre du rapprochement à part égales entre Aqualande et Labeyrie Fine Foods : nouveaux élevages en circuits fermés, agrandissement du site de Sarbazan, nouvelle usine de fumaison... pour quelque 150 emplois de plus créés. A condition que l'Autorité de la concurrence donne son aval au mariage.

COMMENTAIRES

 

ARTICLES LES PLUS LUS

Economie 16 mai 2018

Le Splendid de Dax renaît !

Economie 17 décembre 2015

Aqualia, l'alliance de géants landais

Economie 03 novembre 2016

Les élus du Département en soutien à la...

Economie 16 juin 2016

Tosse : fin de parcours pour le dialogue...

Economie 01 juillet 2014

Feu vert à la reprise de Gascogne

Economie 22 juin 2017

Le Projet résidentiel et touristique à...

Economie 29 octobre 2015

Le nouveau souffle du tourisme landais

Economie 16 novembre 2015

AgroLandes : l'agroalimentaire de demain