I love ma plage 2015
Economie
16 novembre 2015

AgroLandes : l'agroalimentaire de demain

Installé lundi, le Groupement d'intérêt public (GIP) AgroLandes Développement va piloter le futur technopôle de Haut-Mauco dédié aux innovations agro-alimentaires
2878 vus
D. Graciet, H. Emmanuelli & T. Zurcher, président d'Agrolandes Entreprises © S. Zambon | Dpt 40 D. Graciet, H. Emmanuelli & T. Zurcher, président d'Agrolandes Entreprises © S. Zambon | Dpt 40

« AgroLandes, c'est l'innovation, la recherche, l'échange et le partage des technologies qui vont faire la croissance de demain et les nouveaux emplois », a résumé Thierry Zurcher, président de l'association AgroLandes Entreprises qui regroupe pour l'instant près de 40 sociétés landaises.

Pour diriger ce futur technopôle, a été officiellement installé lundi à l'Hôtel du Département, le Groupement d'intérêt public (GIP) AgroLandes Développement, présidé par Henri Emmanuelli et constitué d'un conseil d'administration et d'un conseil d'orientation stratégique.

Il s’agit d’une nouvelle étape importante pour concrétiser le projet prévu sur 90 hectares à Haut-Mauco, près de Saint-Sever, où sera construit d'ici décembre 2017 un AgroCampus (pour lequel un concours d'architectes a été lancé en octobre), puis 4 pôles technologiques (bioraffinerie, énergie, transformation, amont) et un parc d'activités économiques.

« Utilisons la bonne santé de notre ferme Landes  qui a  une carte maîtresse à jouer en matière d'agroalimentaire », a souhaité en ouverture Henri Emmanuelli, appelant à « innover, trouver des points de convergence et des consensus pour avancer ».

Dans ces nouveaux lieux dont les maître-mots sont la recherche et le développement, « des entreprises concurrentes vont pouvoir grandir ensemble », a souligné Philippe Jacquemain, président de la Chambre de commerce et d'industrie, qui a parlé d’« étape historique ».

Car AgroLandes regroupe à ce jour 40 sociétés convaincues que c'est en mutualisant les efforts en recherche et développement que la filière agro-alimentaire landaise (3,2 milliards d'euros annuels de chiffre d'affaires et 5.500 emplois) peut évoluer.

Des petites entreprises comme des grandes s'y sont investies, de La Plume de Pomarez à Légum'Land en passant par Maïsadour, mais aussi la DRT ou BioLandes. Certaines sont sur le même marché, notamment  le foie gras, comme Lafitte, Labeyrie ou SCA Foie gras de Chalosse.

L'objectif pour le GIP sera, en tant que pilote du technopôle, de gérer l'AgroCampus, de favoriser l'émergence de plates-formes technologiques et l'implantation d'entreprises sur le parc d'activités.

Motivation importante

Signe en tout cas de l'intérêt des sociétés locales et de leur « motivation importante » pour le projet, les 250 000 € devant être capitalisés pour le GIP par les entreprises ont été rapidement collectés.

Au total, le GIP doit être capitalisé à hauteur d'un million d'euros : 71,5 % par des fonds publics (département 55 %, communauté de communes du Cap de Gascogne 10 %, Chambre d'agriculture 4 %, CCI 2 %, Chambre des métiers 0,5 %), 25 % par AgroLandes Entreprises, et 3,5 % par le Crédit Agricole d'Aquitaine. Une dotation globale qui doit permettre de garantir son budget de fonctionnement pour les trois prochaines années, a assuré M. Zurcher.

Portés par le syndicat mixte AgroLandes, les investissements globaux nécessaires sont, eux, estimés à 48,6 millions d'euros, dont 34 millions dédiés aux futures plates-formes technologiques et 3,6 millions pour l'AgroCampus. Pour un projet qui « rayonnera bien au-delà des Landes », selon les mots de Jean-Pierre Raynaud, vice-président du Conseil régional d’Aquitaine.

A condition que les professionnels « s'approprient » l'outil, ce qui peut « donner une dynamique extraordinaire », a souligné Marc Chazaux, futur directeur du GIP qui connaît bien le sujet pour avoir dirigé l'AgroParc d'Avignon depuis 1999, une technopôle de 9.200 personnes sur 200 hectares.

COMMENTAIRES

 

ARTICLES LES PLUS LUS

Economie 17 décembre 2015

Aqualia, l'alliance de géants landais

Economie 16 mai 2018

Le Splendid de Dax renaît !

Economie 03 novembre 2016

Les élus du Département en soutien à la...

Economie 16 juin 2016

Tosse : fin de parcours pour le dialogue...

Economie 01 juillet 2014

Feu vert à la reprise de Gascogne

Economie 22 juin 2017

Le Projet résidentiel et touristique à...

Economie 29 octobre 2015

Le nouveau souffle du tourisme landais

Economie 16 novembre 2015

AgroLandes : l'agroalimentaire de demain