Budget 2018 et son Quiz
Culture
12 mars 2018

Belles retombées de tournages

Le Bureau d'accueil des tournages du Département (BAT40) est officiellement à l'oeuvre depuis le 2 janvier. Entretien avec son responsable, Franck Delpech, premier assistant réalisateur de métier.
332 vus
© Sébastien Zambon | Dpt40© Sébastien Zambon | Dpt40

Le Bureau d'accueil des tournages du Département (BAT40) est officiellement à l'oeuvre depuis le 2 janvier. Entretien avec son responsable, Franck Delpech, premier assistant réalisateur de métier.

L'étude menée depuis deux ans a démontré l'attractivité du territoire landais, dans un Département qui soutient le 7e art depuis plus de 15 ans via les salles, l'éducation à l'image ou le fonds de soutien à la production. Deux longs métrages soutenus par le Conseil départemental ont notamment été sélectionnés au festival de Cannes 2016. Le Bureau d'accueil
des tournages (BAT), en lien direct avec ce fonds, est une nouvelle étape importante de la politique culturelle. 

A quoi sert un Bureau d'accueil de tournages ?

On démarche et détecte les productions, on accompagne la préparation des tournages jusqu'aux communes d'accueil. On cherche des décors comme cette demande d'hôtel des années 50 pour un film avec Jean Dujardin. En tant que BAT, on est aussi désormais présent sur d'importants festivals comme Luchon (7-11 février) où est en compétition le téléfilm Parole contre Parole soutenu par le Conseil départemental et tourné en partie à Seignosse et Soustons.

Quel est l'intérêt pour le Département ?

Le Département a investi 90 000 € l'an passé, on peut estimer à 180 à 360 000 € les retombées économiques sur le territoire car en moyenne 1 € investi représente 2 à 4 € récupérés et jusqu'à 8 € sur des séries. Cela concerne aussi bien l'hébergement que la restauration, ou des dépenses en coiffeurs locaux par exemple.

Comment convaince les productions ?

On joue sur trois arguments : l'accessibilité avec Dax à 3 h 20 de TGV de Paris, la présence d'une centaine de techniciens ici, et bien sûr les décors. 70 à 90 % des projets se font grâce aux plages, notre premier atout mais on mène un vrai travail de fond pour montrer qu'il n'y a pas que l'océan. On a ainsi réussi à faire venir l'an passé la série Meurtres dans les Landes avec Xavier Deluc, à Saint-Sever, en plus d'Hossegor. Etre au contact direct des producteurs à Paris de par mon métier, c'est le nerf de la guerre pour faire venir plus de tournages ici. 

Quels projets en 2018 ?

Après 70 jours de tournage en 2017, déjà 5 courts métrages, 1 moyen métrage, 2 longs métrages et 1 série télévisée de 6 épisodes de 52 minutes (soit 60 jours de tournage à elle seule) sont au planning 2018. Une autre série pour Arte est aussi en projet.

Plus d'infos
www.landes.fr/bat40
www.facebook.com/BAT40Landes

COMMENTAIRES

 

ARTICLES LES PLUS LUS

Culture 04 mai 2017

Les petits princes du flamenco

Culture 16 mars 2017

Les Landes, terre de tournages

Culture 09 mars 2017

Musicalarue soutenu par les collectivités...

Culture 20 avril 2017

Patricia Guerrero en vedette au festival...

Culture 05 avril 2018

Un 30e Arte Flamenco « festif,...

Culture 07 juillet 2016

Des petits Landais séduits par l'art andalou

Culture 20 décembre 2017

Lecture buissonnière au pied du sapin

Culture 12 mars 2018

A Saint-Paul-en-Born, la gare est un lieu d'art