Objectif 100% local, zéro gaspi
Aménagement
20 janvier 2015

Contournement des A63 et A65 : en finir avec les camions au cœur des villes landaises

Les plus de 7,5 tonnes ne pourront bientôt plus emprunter la RD834 entre Saugnac-et-Muret et Mont-de-Marsan ni la RD651 Sore-Labrit-Mont-de-Marsan. Objectif : les empêcher d'éviter les autoroutes payantes en polluant les réseaux secondaires.
2034 vus
© Sébastien Zambon© Sébastien Zambon

En préambule de la session exceptionnelle du Conseil général consacrée lundi au transport routier dans le département, Henri Emmanuelli s'est élevé contre ces « convois de camions qui passent dans les villages, et font trembler les baraques ». Ces derniers temps, « la situation s'est fortement dégradée » sur les réseaux secondaires et l'abandon du système d'écotaxe qui aurait permis un rééquilibrage de la distribution des poids lourds entre autoroutes et départementales « n'a fait que renforcer cette évolution », a souligné le président, rappelant que les Landes avaient milité pour une A63 gratuite.

De nombreux riverains se sont regroupés, à Saugnac-et-Muret, Moustey ou Grenade-sur-Adour, pour « exiger des pouvoirs publics un retour à la normale », a-t-il rappelé devant les élus, le préfet, les sociétés d'autoroutes et de transporteurs alors que l'augmentation du trafic de camions dépasse par endroit les 40% depuis 2012 afin d'éviter les coûts de péage... Grosses difficultés aussi à Peyrehorade où le rond-point devant la mairie voit passer chaque jour des centaines de poids lourds.

Déjà en 2013, en interdisant aux camions la départementale 43 de Pissos à Liposthey ou la 947 entre Castets et Dax, le département avaient pris des mesures coercitives pour lutter contre ces phénomènes qui engendrent insécurité, pollution et nuisances sonores évidents dans les villes concernées. Ce lundi, les élus landais ont voté à l'unanimité une motion interdisant aux plus de 7,5 tonnes en transit, la RD834 entre Saugnac-et-Muret et Mont-de-Marsan ainsi que la RD651 Sore-Labrit-Mont-de-Marsan. Ils ont également décidé de favoriser l'itinéraire Aire-sur-l'Adour – Mont-de-Marsan par les RD934 et RD30 en passant par les Arbouts pour les camions en desserte locale. L'arrêté confirmant ses mesures devrait être pris d'ici trois semaines avant la pose des panneaux d'interdiction puis la verbalisation par la gendarmerie des contrevenants.

En parallèle, le département souhaite que les sociétés d'autoroutes fassent des efforts sur les tarifs et les formules d'abonnement. « Il faut que ça bouge aussi de vôtre côté, on ne lâchera pas », a prévenu M. Emmanuelli.

Le Conseil général a par ailleurs voté une motion demandant une compensation financière à l'Etat pour la remise au département de 79 km de voies parallèles à l'A63, arguant du fait que les camions y ont fait vieillir les routes plus rapidement. « Un gros poids lourd c'est l'équivalent de 100.000 véhicules de tourisme » pour l'usure des voies, a affirmé le président.

COMMENTAIRES

 

ARTICLES LES PLUS LUS

Aménagement 27 août 2014

XL’R : Deux départs supplémentaires sur...

Aménagement 10 mars 2016

A Artassenx, le centre-bourg sécurisé face...

Aménagement 24 mai 2018

Revitalisation des centres-bourgs : le...

Aménagement 08 février 2018

La LGV Bordeaux-Dax sous la menace d’un...

Aménagement 28 février 2018

LGV : « Il ne peut y avoir ni pause, ni...

Aménagement 04 février 2016

Travaux : le Département sur les ponts

Aménagement 20 janvier 2015

Contournement des A63 et A65 : en finir...

Aménagement 19 septembre 2014

Le transport public joue la carte de la...