Musée Samadet - permanent
Aménagement
10 mars 2016

A Artassenx, le centre-bourg sécurisé face aux poids lourds

Le Département a assuré l'aménagement routier du village qui craignait pour la sécurité de ses habitants face à la vitesse des camions.
2564 vus
© Dpt40© Dpt40

Il fallait faire ralentir ces centaines de poids lourds qui rendaient dangereux les abords du centre-bourg d'Artassenx, à quelques kilomètres de Mont-de-Marsan. A l'intersection de la RD30 et de la route de Bascons, les camions qui roulaient ici jusqu'à 110 km/h sont désormais obligés de passer à 50 km/h grâce à deux dispositifs de ralentissements type « goutte d'eau » qui ont été installés aux deux extrémités de la route, a expliqué Jean-Paul Couffinhal, directeur de l'aménagement du Conseil départemental, lors de l'inauguration des travaux réalisés par l'entreprise Colas, le Sydec et le Parc et Atelier routiers des Landes (PARL).

La maire d'Artassenx, Evelyne Lalanne, a salué ce projet, porté au départ par Robert Cabé, qui satisfait les riverains bénéficiant désormais de nouveaux trottoirs et d'une voie de circulation « tourne-à-gauche » pour aller plus aisément vers Bascons. « Ce carrefour méritait une pause de satisfaction après quatre mois d'un chantier de bon sens », a ajouté Pierre Dufourcq, président du Pays grenadois, y voyant « un atout majeur pour Artassens dans la construction de son avenir ».

15 à 20% de camions en infraction

Cet aménagement est au cœur de la problématique du transit des poids lourds qui cherchent à éviter les péages autoroutiers. En 2015, pour contrer cette réalité, ces camions qui traversent entièrement le département ont été interdits de circuler, entre autres, sur la RD824 entre Mont-de-Marsan et Aire-sur-Adour afin de diminuer le trafic sur Grenade. La fréquentation a alors augmenté de 30% sur Artassenx, ce qui a conduit le Conseil départemental à aménager ce nouvel axe. « Le Département fait face à ses responsabilités et a donc financé une grosse partie de ces travaux, c'est un effort exceptionnel », a souligné Xavier Fortinon, vice-président du Conseil départemental qui consacre en moyenne 24 millions d'euros de son budget au réseau routier (hors grands travaux). Sur les 370.000€ qu'ont coûté les aménagements d'Artassenx, 318.000 ont ainsi été apportés par le Département, 31.000 par la commune et 21.000 par la communauté des communes.

Face à ce phénomène de poids lourds fuyant des tronçons d'autoroutes, il faut en tout cas « encore maintenir la vigilance et solliciter les gendarmes » car environ 15 à 20% des camions qui empruntent les voies départementales interdites sont aujourd'hui en infraction, a ajouté M. Fortinon. 

COMMENTAIRES

 

ARTICLES LES PLUS LUS

Aménagement 27 août 2014

XL’R : Deux départs supplémentaires sur...

Aménagement 10 mars 2016

A Artassenx, le centre-bourg sécurisé face...

Aménagement 24 mai 2018

Revitalisation des centres-bourgs : le...

Aménagement 08 février 2018

La LGV Bordeaux-Dax sous la menace d’un...

Aménagement 04 février 2016

Travaux : le Département sur les ponts

Aménagement 28 février 2018

LGV : « Il ne peut y avoir ni pause, ni...

Aménagement 20 janvier 2015

Contournement des A63 et A65 : en finir...

Aménagement 19 septembre 2014

Le transport public joue la carte de la...